Reprise de Tigo Sénégal : les nouveaux propriétaires annoncent 107 millions d’euros d’investissements

Passage à la 4G, déploiement de la fibre, nouveaux services… Le rachat de Tigo Sénégal à peine signé, le trio Sow-Niel-Hiridjee a annoncé un ambitieux plan d’investissement. Avec en ligne de mire la place de numéro 1 dans le pays, actuellement largement détenue par Orange.

Avec 3,884 millions d’abonnés mobile au 31 décembre 2017, soit 24,65 % du marché sénégalais, Tigo dépasse son concurrent Expresso, qui totalise 3,53 millions de lignes, soit 22,4 % du marché. Mais l’opérateur que vient de s’offrir le trio Yerim Sow (président de Teyliom), Xavier Niel (président de NJJ) et Hassanein Hiridjee, PDG du groupe Axian, a fort à faire pour rattraper l’opérateur historique, Orange, qui domine confortablement le marché avec plus de 8,34 millions de lignes mobiles, soit 52,95 % du total, selon les chiffres publiés par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

C’est pourtant l’objectif que se fixent les nouveaux propriétaires de la marque, qui ont annoncé le 2 mai leur intention d’investir 70 milliards de francs CFA, soit 107 millions d’euros, pour « renforcer la qualité et l’étendue de la couverture du réseau, ainsi que les services qui lui sont associés (data, forfaits sans engagement, mobile banking…) sur l’ensemble du territoire sénégalais ».