Qui est Lamine Guirassy: ‘’J’ai cru à mon destin, j’ai travaillé dur…’’

Lamine Guirassy, Directeur Général de la radio Espace FM. Un professionnel au service des auditeurs. Le Parcours de cet homme, sa motivation ainsi que son regard sur l’avenir de la jeunesse guinéenne…

Le décor et le confort de son bureau, situé au quatrième étage de la Maison de la Radio Espace FM sise à Matoto kondébounyi, illustrent sans conteste l’esprit d’esthétique qui caractérise le Directeur Général de la Radio Espace FM. Ce grand ‘’passionné de radio’’ d’une humilité débordante représente aujourd’hui un modèle dans le paysage médiatique guinéen. Directeur Général de la radio Espace FM et Administrateur Général de la radio Sweet FM, Lamine Guirassy fait partie des journalistes qui ont embrassé ce métier par passion.

Ses premiers pas à la radio remontent à 1994 à Média Tropical en France. Ensuite il s’est retrouvé avec les radios NRJ et Chérie FM du coté de la France et la radio RCI (Radio Caraïbe Internationale) en Guadeloupe. Par la suite il fait un bref passage au Canada où il travaillera à Tropiques FM, une radio qui se retrouve aujourd’hui en bande FM du coté de la France, la radio de Claudy Siar nous confie-t-il. Après la libéralisation des ondes en Guinée en 2005, le jeune Lamine décida de rentrer donc au pays pour concrétiser son rêve d’enfance. Un rêve qui s’est vite transformé en réalité. Avec ses deux radios, il apporte un plus à la nation guinéenne. Au-delà du plaisir d’écoute qu’offrent ses deux radios aux nombreux auditeurs, elles absorbent aussi un certain nombre de jeunes au chômage.

Pilotant ‘’le Morning’’, qui relate le condensé de tout ce qui se fait de mieux à la Radio, Lamine se retrouve dans la célèbre émission ‘’les Grandes Gueules’’. Une émission qui lui permet de se rapprocher davantage des auditeurs. Parlant de cette émission, l’homme tout souriant nous confie ‘’je me suis retrouvé dans cette émission sans le vouloir quelque part, en ce sens que je tiens les rênes du morning. Je n’aime pas la politique, malheureusement les lecteurs de ce magazine auront du mal à le comprendre, parce que j’anime mille et une émissions politiques.’’

L’un des rares Patrons de radio à passer à l’antenne, Lamine Guirassy appartient sans conteste à la catégorie des journalistes qui prennent très au sérieux leur travail et qui lui consacre la majeure partie de leur temps. A la Radio, il œuvre sans relâche au travail d’amélioration de l’aspect de la qualité des émissions. Pour lui s’il y a eu réussite sur ce qu’il fait, c’est parce qu’il y a l’implication. ‘’Je suis un journaliste, je m’implique personnellement dans tout ce qui se passe dans cette entreprise. Je suis avec mes travailleurs tous les jours.’’

Lamine Guirassy, un professionnel au service des auditeurs.

Amoureux de la Bande FM, Lamine fait de la radio l’une de ses meilleures distractions: ‘’Je suis un mordu de la bande FM. Je mange radio, je vis radio c’est ça que je connais’’. Nous indique t-il. Il invite donc tout jeune qui se lance dans ce métier de ‘’suivre le bon exemple’’, et de faire preuve de discernement pour pouvoir séparer le bon grain du mauvais au sujet des ainés qui l’ont précédé dans ce métier. Il s’agit de voir les uns et les autres à travers leurs contributions professionnelles mais aussi à travers leurs manières d’être dans la société. ‘’Il y a beaucoup de Lamine Guirassy, de KPC dans notre pays qui dorment avec des projets dans les quartiers, il suffit juste qu’on leur montre le chemin pour qu’ils deviennent plus que Guirassy, plus que KPC…’’ ajoute-t-il.

Le secret de cette réussite

‘’J’ai cru à mon destin, j’ai travaillé dur et ça donné ce que ça donné. Alors aux jeunes de mon pays, je leur conseillerai de ne pas cesser d’apprendre, de savoir que dans ce métier, il faudrait avoir un modèle qui vous inspire chaque jour, beaucoup travailler car il n’y a que le travail qui paie. Moi je fais de la radio, d’autres jeunes peuvent entreprendre et réussir dans d’autres domaines.