𝗨𝗻𝗲 𝗳𝗮𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗰𝗮𝗰𝗵𝗲𝗲 𝗱𝗲 𝗹’𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗽𝗿𝗲𝗻𝗲𝘂𝗿𝗶𝗮𝘁

Entrepreneuriat , devenir son propre patron, travailler pour soi-même est le rêve de beaucoup de gens.
Ce que l’on ne dit pas assez à toutes ces personnes motivées est que cela peut rapidement devenir illusoire.

Tous ces jeunes  entrepreneurs que vous voyez, surtout à leurs débuts, et qui semblent tout avoir, qui semble être biens et qui n’ont pas de soucis apparents ce n’est pas vrai tout ceci.
Ces jeunes sont le plus souvent sous beaucoup de pression.

Ils ont l’air d’avoir assez d’argent ? Faux !
Aucun jeune entrepreneur ne peut affirmer que l’argent suffit au début, c’est de l’imposture. On est soumis à d’énormes calculs d’argent, beaucoup de charges, on mange à peine convenablement, on ne fait pas ce quee l’on veut, on ne vit pas comme l’on veut, on à des crédits à rembourser, etc.
Il n’ya pas d’argent mec,on es toujours entrain de se poser  la questionà savoir :  comment je peux faire plus d’argent ? et cette  question peut nous améner dans des aventures inimaginables.

Ces jeunes  entrepreneurs ont l’air bien portant et heureux ? Ils sont beaux, costume-cravate, toujours souriants …
C’est une farce, mais le monde sournois leur impose de paraitre bien et de feindre le bien-être;
Ne vous emballez donc pas si vite ,  la réalité est différente.
Mais ils sont plus confiants et ont des buts clairs ce qui fait qu’ils se maintiennent toujours dans un bon état d’esprit et cela se révèle à l’extérieur comme un signe d’abondance.

Ils semblent avoir des comptes bancaires pleins et à cracker ?
Mais vous êtes dans l’illussion, réveillez-vous !
Ces jeunes peuvent se retrouve le plus suvent fauchés sans le sous et sont parfois obligés d’avoir recours à de petites astuces pour survivre.

Si vous voulez vraiment devenir votre propre patron, sachez que ça peut rapidement tourner à  la désillusion, quand les problèmes vont s’enchainer.
Vous devez donc vous préparer mentalement, être prêt à faire d’énormes sacrifices,sur les plans physique, moral, social, …

Si vous n’êtes pas préparé, vous ne pourrez pas survivre…  car ce sont les moments où vous vous sentez le plus seul au monde, mais pas que se sentir, vous êtes réellement seul face à toutes ces incertitudes.
Le succès ne vient pas dans le calme de  la mer, il vient en affrontant  la tempête, le vent, et les vagues !
C’est toujours une  question de survie, pour ensuite mieux vivre plutard !
Courage, vision, persévérance, abnégation.

Abonnez vous a nôtre newsletter

Related Articles

Responses